Exposition « Solitudes »

solitudes_exposition_prises2vues_zLe blanc règne ici en maître, et sur sa toile naissent des formes, tantôt nettes et précises, comme écrites à l’encre de Chine, tantôt évanescentes et insaisissables, fragiles apparitions qui surgissent le temps d’un rêve. Elles racontent le silence, la pureté, la douceur sauvage d’une nature jamais apprivoisée dans laquelle on voudrait se perdre à l’infini.

La solitude, c’est d’abord celle représentée sur la photo, d’un sujet volontairement isolé dans le paysage qui l’entoure. Notre propre solitude lui fait écho, celle, inévitable, que l’on ressent en parcourant ces espaces sauvages, dans des conditions souvent difficiles, et alors qu’on est totalement coupé de la civilisation. Celle qui permet aussi de nous remettre sur la voie de l’essentiel, avancer, trouver son chemin, se chauffer, se nourrir. Alors, pendant une journée ou une semaine, on découvre que la vie peut se résumer à cela et être d’une merveilleuse simplicité.

Tirages grand format en 40×60, 50×75 et 60×90. Pour ces tirages d’art, nous avons choisi une toile canevas mate, qui donne une texture supplémentaire au blanc et apporte de la profondeur et du velouté à l’image. Pour obtenir tout le dossier technique de l’exposition et les tarifs merci de nous contacter.

 

 

 

Exposition « A fleur de brume »

affiche_expo_a_fleur_de_brumeMatins engourdis de brume… On avance, dans un monde méconnaissable, qui n’est ni le jour ni la nuit, et où les formes semblent incertaines. Un monde au bord de s’évanouir… Dans cet univers cotonneux nos repères s’effacent, nos convictions s’effritent. Les chemins qu’on croyait tout tracés s’estompent. Les questions naissent…

La brume, insaisissable et mouvante, métamorphose le quotidien et révèle l’essence des paysages et des êtres qui les parcourent. Elle raconte la fragilité de nos certitudes, la merveilleuse poésie de l’éphémère, et nous invite à cueillir l’instant.

La brume, comme un chemin vers une réalité autre, une ouverture vers un possible surprenant de richesse. Les images présentées ici évoquent ces moments de grâce et de douceur, ces caresses de silence au coeur d’une nature mystérieuse et onirique, où celui qui croit s’être perdu peut finalement se trouver. 

Les photos proposées sont tirées sur papier d’art Hahnemühle Photo Rag Bright White, un papier magnifique qui apporte une texture incomparable aux photos. Elles sont ensuite contrecollées sur Dibond.

19 tirages allant du 50×75, 40×60, 30×45, 50×50. Pour obtenir tout le dossier technique de l’exposition et les tarifs merci de nous contacter.