Archives du mot-clé Montier-en-Der

Une image, un poème…

Lors de notre exposition « à fleur de brume »  fin novembre à Montier-en-Der, vous êtes nombreux à avoir été touchés par les textes présentés avec les images. Nous vous remercions une nouvelle fois d’avoir partagé avec nous vos émotions, de nous avoir parlé sur le stand, d’être venus vous livrer un peu…

Certains des poèmes présentés étaient inédits, et n’avaient jamais été publiés. Pour vous remercier de vos touchants retours, nous en partageons un avec vous sur ce blog… en attendant la publication de notre livre…

a_fleur_de_brume (8 sur 24)

 

 

Hier, dans le silence de la brume
je suis passée t’en souviens-tu?
Nous avons partagé un infime instant de vie
et quelques atomes d’air.
Nous goûtions l’un et l’autre le parfum de la forêt,
au creux de moi, lentement,
mon petit grandissait, et toi
tu m’as regardée sans bouger, puis tu m’as laissée
m’enfoncer doucement dans le brouillard d’automne.

Ce matin
Couchée sur le flanc, j’attends
la dernière balle.
La forêt hurle sous tes chiens, les feuilles affolées
s’envolent en gerbes rouges et crissantes.
Tu dis que c’est ainsi depuis la nuit des temps,
sans cesse vous nous rappelez
que la vie ne tient qu’à un fil
d’araignée
pour mieux vous-mêmes l’oublier.
Mais dans la nuit des temps
vous étiez bien moins forts, et la mort
n’était pas un loisir encore.

Mon petit ne verra pas
la lumière du mois de juin
le vert de l’herbe si vif qu’il brûle presque les yeux,
les diamants de soleil versés sur l’eau des mares.
Et toi, seras-tu encore là?
Sous les cognements de mon coeur
j’entends maintenant
le bruit de tes pas.

Montier en Der Festival 2015

Nous revenons tout juste de Montier-en-Der, ravis des nombreuses rencontres et des échanges riches faits là-bas. Nous avons eu la joie de retrouver les amis, anciens stagiaires, et photographes que nous connaissions, et d’en rencontrer d’autres qui nous donnent envie de prolonger les liens… Et surtout, nous avons été touchés, vraiment touchés, par les retours du public, de toutes ces personnes qui ont été sensibles à notre démarche, émues parfois jusqu’aux larmes par nos images et les poèmes qui les accompagnaient. Après l’horreur et la barbarie des attentats de Paris, cette merveilleuse démonstration de chaleur et de sensibilité a été pour nous comme un baume. Nous souhaitons remercier tous ceux qui sont venus nous voir et qui ont eu le courage de se livrer en quelques mots, et parfois juste dans un regard… Ils nous ont rappelé de manière bouleversante que c’était cela surtout l’humanité, cette petite lumière qui passe des uns aux autres…
Un grand merci aussi aux autres photographes qui exposaient à Ceffonds avec nous et qui ont éclairé ces journées de leur présence, de leur talent et de leur bonne humeur. On les embrasse tous!

_MG_8921 _MG_8924 _MG_8930

Exposition à Montier-en-Der

Nous sommes heureux de vous convier au prochain festival photo nature de Montier-en-Der où se tiendra notre exposition « A fleur de brume ».

affiche_expo_montier2015_web
On ne présente plus Montier, rendez-vous incontournable des amoureux de photographie nature… L’édition de cette année, parrainée par le photographe américain James Balog, grand défenseur de la nature et engagé contre le réchauffement climatique, promet d’être riche en émotions, en belles idées, en grandes visions.

Les images et textes que nous exposerons mettent l’accent sur un certain rapport à la nature: Nous vous invitons à vous enfoncer dans la brume… A vous avancer dans un monde qui n’est ni le jour ni la nuit. Un monde au bord de s’évanouir… Nous vous invitons à venir vous perdre, un petit peu, avec nous.

La brume, insaisissable et mouvante, métamorphose notre quotidien. Elle interroge, interpelle, dérange parfois, raconte la fragilité de nos certitudes, et la merveilleuse poésie de l’éphémère. Elle nous invite à nous arrêter. A cueillir l’instant. A voir l’univers différemment.

Les images présentées sur cette exposition évoquent ces moments de grâce et de douceur, ces caresses de silence au coeur d’une nature mystérieuse et onirique, où celui qui croit s’être perdu peut finalement se trouver.

Tout un programme non? Nous vous attendons à la salle Ceffonds, l’une des premières salles du festival, pour vous faire découvrir cet univers qui nous est cher, partager, échanger…