Archives du mot-clé île de Skye

Séjour Photo Ecosse – souvenirs

En souvenir des beaux moments passés pendant notre séjour photo Ecosse de l’année dernière, voici quelques images de nos stagiaires en train de savourer et capturer les magnifiques paysages sauvages Ecossais. Un peu trop de ciel bleu à notre goût, mais Sandrine et moi étions les seuls du séjour à s’en plaindre !

Il reste encore 2 places sur le séjour automne 2017

http://prises2vues.fr/stages-photo-nature/voyage-photo-highlands-to-islands/

glencoe-7658

sandrine et matt booth-0638 sandrine et matt booth-3917 sandrine et matt booth-4071

Pour plus d’images d’Ecosse:

Galerie Into the Highlands

voyage photo Ecosse 2016, la sélection

sejour-ecosse-2016

Elles ont été un peu longues à arriver, ces images d’Ecosse prises lors de notre dernier voyage photo organisé là-Haut, à l’automne 2016. Il faut dire qu’avec la sortie de notre livre « Sensations », les derniers mois ont été chargés!

Une sélection qui a pris son temps, mais qui nous replonge dans les merveilleuses ambiances écossaises, les lumières irréelles et les incroyables couleurs de l’automne dans les Highlands.

Vous pouvez aller voir nos images de l’Ecosse 2016 en allant dans la galerie portfolio du moment

Une petite pensée et un grand merci aux personnes qui nous ont accompagnés sur ce séjour 2016, ont partagé ces moments avec nous, ont éclairé cette semaine de leurs regards riches, sensibles  et enthousiastes, et de leur bonne humeur!

Hâte de remettre ça en 2017!

 

Black Cuillins île de Skye

 

s_m_booth_photo_nature_skye-4458

Ecosse, île de Skye.

Jour de pluie sur Skye, ciel bousculé de nuages. Les averses s’avancent les unes après les autres, laissant glisser leurs voiles gris sur la lande. Les deux pieds enfoncés dans la tourbe spongieuse, j’attends leur venue. C’est bon. Les premières gouttes sur le visage, froides et douces. Attendre encore. Laisser venir la pluie. La voici qui approche dans un immense bourdonnement. Elle nous enveloppe maintenant, ruisselle sur nos vêtements, coule dans nos yeux. La terre se trouble, les crêtes au loin s’évanouissent. Nous sommes trempés. Nous sommes heureux.

Derrière les Black Cuillins, l’ombre du ciel se déchire déjà et laisse descendre un puits de lumière.
Ici on appelle cela « finger of God », le doigt de Dieu. Je le regarde glisser, pinceau sacré qui dessine les contours de la montagne, en suit les courbes noires. Mon coeur bat au rythme de cette lente caresse. Et l’averse déjà cesse, elle s’éloigne dans un soupir.

La lande est d’argent maintenant, scintillante, irréelle. C’est ainsi que je la préfère, juste après la pluie, quand elle s’offre à nouveau au soleil. Moment fugace et précieux. Et tandis que les gouttes commencent à sécher sur nos joues, le vent déjà apporte la prochaine averse. Dans ce paysage mouvant, sans cesse transformé, nous sentons, avec une délicieuse lenteur, le passage de chaque seconde, l’une après l’autre, et chacune semble un miracle. Chacune a ce même goût sauvage et puissant, cette force douce qui nous fait frissonner, le goût de la pluie sur Skye. Le goût de la vie.

Moment fabuleux partagé avec Matt et Daniel Baron, lors de notre dernier séjour photo en Ecosse.

Un automne en Ecosse

Ecosse_2015 (24 sur 35)

Voici, après plusieurs mois d’attente, une sélection de nos images prises en Ecosse à l’automne dernier, lors d’un séjour fait dans les Highlands, puis pour le voyage photo sur l’île de Skye que nous avons mis en place cette année. Une fois de plus, nous avons trouvé là-haut des émotions puissantes et un lien fort à la terre qui nous bouleverse chaque fois que nous y posons les pieds. Une fois de plus, les lumières furent miraculeuses, changeantes et pures, parfois douces et parfois intenses. Et une fois de plus, nous avons senti le parfum de la pluie, une amie chère qu’on a toujours plaisir à retrouver…

Volontairement, et pour préserver l’intimité des personnes qui nous ont accompagnés lors du séjour photo, nous n’avons mis que des images de paysages et faune, ou des photos de nous. Une galerie privée suivra comportant les images de personnes.

 

Voyage photo en Ecosse 2016

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture des inscriptions pour le voyage que nous organisons en Ecosse du 22 au 29 octobre 2016, Highlands to Islands.
Le séjour 2015 fut un merveilleux moment de partage, avec des lumières exceptionnelles, des paysages grandioses, quelques belles rencontres animalières, et des échanges humains forts et complices. Alors, bien entendu, nous n’avons qu’une envie: remettre ça en 2016!

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre site internet à la page « stages »:

http://prises2vues.fr/stages-photo-nature/

Et n’hésitez pas à demander notre brochure détaillée en PDF pour avoir le programme complet de ce séjour en Ecosse et les modalités d’inscription.

pub-ecosse2016-web-

Mise à jour galerie « Into the Highlands »

La galerie « Into the Highlands », qui regroupe nos plus belles images d’Ecosse, a été mise à jour avec les photographies prises cet été sur l’île de Skye. L’eau est toujours omniprésente, dans les torrents et les cascades, dans la mer piquée d’îles minuscules, dans la pluie qui, une fois de plus, ne nous a pas quittés. Une terre d’Ecosse que l’on retrouve comme un miracle, toujours aussi forte, toujours aussi belle!

scotland_2015_summer (1 sur 15)Nous vous invitons à retrouver ces nouvelles images :

galerie Into the Highlands

 

En Ecosse…

 

AO1W6291ps

En équilibre
là où tout commence.
Là,
il y a la force des montagnes immobiles,
le poids infini de la terre
et le rêve de t’y planter,
de t’y enfoncer, dure et noire,
jusqu’à ce que plus rien n’arrive.

Là, il y a
l’eau limpide et insouciante,
sa chanson légère qui emporte tout
en glissant sur la lande.
Sa fuite imprévisible, souviens-toi,
ce matin au bord du torrent,
une petite fille agenouillée
a posé gravement
sa fragile embarcation,
juste une feuille et quelques brindilles
de bruyère en fleur…
Souviens-toi
comme l’eau a happé
avide, le minuscule bateau
et l’a entraîné dans ses tourbillons,
ses rapides, ses cascades et
comme ton coeur s’est serré quand
tu l’as vu disparaître.

Car ainsi glisse ta vie n’est-ce pas?
La musique de l’eau n’en est pas moins pure et tu laisses,
Songeuse,
ta main caresser l’onde fraîche du torrent.
C’est là que l’idée t’est venue, te voici
Là,
en équilibre
entre le roc tranquille et l’eau qui file,
suspendue au souffle des nuages,
fragile et ferme et souriante.
La terre te soutient et tu laisses
Chaque seconde emporter des lambeaux de ta vie.
C’est bien ainsi,
chaque seconde le monde est à refaire.
Et tout commence.